Réhabilitez votre vieux jean...

Qui n'a pas dans son armoire son vieux jean préféré, usé et déchiré aux genoux, sous les fesses ou sur les cuisses après des années de bons et loyaux services... On le garde quand même, il a été le complice de tant de bons moments !

Pour les inconditionnelles de la poubelle, voici quelques pistes pour vous procurer un vieux jean pour faire votre jupe :

  • Chinez autour de vous, une soeur, une copine, qui aurait à peu près votre taille (plutôt plus grand que plus petit !).
  • Si vraiment personne autour de vous ne peut vous donner un jean, cherchez dans une friperie : vous trouverez forcément votre bonheur pour quelques piécettes. Faites taire vos craintes d'hygiène : vous le laverez vous même à 90 ° , avec une dose de votre désinfectant préféré en prime, et de toute façon les parties "à risque" seront coupées...
  • Ne prenez pas un jean de garçon : la coupe est trop différente, et il ne vous siérait point...
  • Evitez un jean trop moulant, car comme on va lui supprimer l'entrejambe, il aura tendance à remonter et vous ne serez pas à l'aise.
  • Sinon, ça marche aussi avec un taille basse !

 

 

Avec mon vieux jean...
Jean&Volants,
une jupe hyper mode !

Facile à faire comme tout, - forcément le plus dur est déjà fait ! - et bien dans le ton de la mode 2005, une jupe super sympa basée sur un haut de jean et deux volants coupés dans du Chambray - ce tissu de coton qui a des allures de jean grâce à un tissage fait de fils blancs en trame et de fils teints en bleu en chaîne.

Les volants ne sont froncés que légèrement : c'est exprès, c'est pour éviter l'effet "Montgolfière"...


Achat minimum, puisque le jean, on l'a déjà...

Pour les volants, ils sont tous les deux taillés dans un tissu de qualité identique mais de coloris différents, bleu clair et bleu foncé : le Chambray, qui s'assortit très bien avec le jean, est de texture beaucoup plus légère, pour une jupe qui ne soit pas trop "massive"... la hauteur de chaque volant est de 35 cm, pour une jupe aux chevilles, mais vous pouvez raccourcir et faire une jupe aux genoux avec deux volants de 25 cm chacun

Les explications

Alors ? pas besoin de faire de braguette, ni de ceinture, ni de poches, ni de passants...
Tout est déjà fait : super, non ?


Et on garde les jambes :
on pourra en faire un sac !

Les deux volants en Chambray, un clair et un foncé

.

Le saviez-vous?

Blue-jean, c'est à l'oigine "bleu de Gênes" : un mot anglais d'origine génoise! A l'origine un treillis, grosse toile de couleur bleue pour faire des pantalons, qui provenait du port de Gênes. "Jean" en anglais, il prend un "s" en américain - jeans - non pas parce qu'il a deux jambes comme "trousers" mais bien parce que c'est le "s" final de Gênes !


Ah? ! Et le jean Denim, alors ?

Et bien oui, celui-là vient du nom de la ville de Nîmes : c'est un tissu de coton sergé sur chaîne teinte indigo, trame écrue.


Et alors, le Chambray ? Même principe de couleurs, chaîne teinte et trame blanche, mais le tissage est plus simple et le résultat final moins épais.

Quant à savoir s'il vient de Chambray... ce n'est pas certain !